Justine Pluvinage

TANDEM, 2016

03 novembre 24 décembre 2023
Exposition
Gratuit

Justine Pluvinage ne dévoile aucun secret, n’arrache aucune confession. Elle ne cherche pas à exposer la vérité profonde et cachée de celles et ceux qu’elle observe. On ne filme que des histoires, après tout.
Lorsque la réalisatrice décide de tourner, le scénario est déjà écrit. Elle vient alors mettre en scène l’histoire de Coralie et Mourad, ses voisins. Leur histoire d’amour : une histoire qu’ils maîtrisent, qu’ils ont souvent répétée, réécrite au cours du temps. La chronologie a été revue, des coupes ont été faites, chaque hésitation a été éprouvée, les péripéties ont été choisies. Par eux-mêmes, naturellement, au fil des années. Toutes nos histoires d’amour sont des fictions.
Aux conteurs d’histoires d’amour que nous sommes toutes et tous, Justine Pluvinage offre, simplement et légèrement, les atours techniques de la fiction. Le traveling arrière, les voix off, le grain de l’image enrobent le récit pour mieux nous suggérer que chaque histoire, à bien y regarder, est digne des meilleures comédies romantiques.
Le trouble entre documentaire et fiction habite partout le travail de l’artiste. Dans chacun de ses films, les histoires s’intriquent, refusent de se démêler, et on ne sait jamais ce qui tient du réel. De ce réel lui-même tissé d’une multitude de fictions réassemblées. 

Texte de Samy Lagrange, chercheur, critique d’art et commissaire indépendant, membre du collectif Jeunes Critiques d’Art 

Justine Pluvinage (née en 1983) vit et travaille à Lille. Diplômée de l’École Nationale Supérieure de la photographie d’Arles en 2009, elle a ensuite intégré Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains (Tourcoing) et s’est orientée vers la vidéo.
Son oeuvre, qui explore l’intime – qu’il soit physique ou psychique -, se situe à la frontière du documentaire, de la fiction et de l’art vidéo.