DÉJÀ VIEW

Martin Parr & The Anonymous Project

Une exposition inédite en partenariat avec Magnum Photos et The Anonymous Project

29 juin 25 septembre 2022
Gratuit
Le Portel et Malo-les-Bains

→ LE PORTEL, du 29 juin au 28 août, sur la digue basse, promenade de l’Épi
→ DUNKERQUE, du 3 au 25 septembre, sur la plage de Malo-les-Bains

L’Institut pour la photographie présente, en partenariat avec The Anonymous Project et Magnum Photos, une exposition inédite d’après la publication Déjà View de Martin Parr et de Lee Shulman, éditée par Textuel en 2021. 

La photographie couleur se développe à partir des années 1930 grâce à la diapositive et est d’abord une pratique amateur. L’importante collection de plus de 500.000 diapositives couleur amateurs d’Anonymous Project témoigne de cet engouement populaire à partir des années 1940. Il faut attendre les années 1970 pour que la photographie couleur soit reconnue pour ses qualités esthétiques par le milieu spécialisé.

Le photographe britannique Martin Parr, né en 1952, fait figure de pionnier dans ce domaine. Depuis plus d’une cinquantaine d’années, Martin Parr dépeint, avec une certaine ironie, la société contemporaine dans son quotidien, en jouant notamment sur les effets de cadrage et des couleurs saturées caractéristiques des premières photographies couleur. 

Les vacances ou loisirs, cadre privilégié de la pratique amateur, comptent parmi les sujets de prédilection du photographe. Cette conversation visuelle entre les photographies de Martin Parr et les photographies amateurs d’Anonymous Project – révèle l’acuité du regard du photographe ainsi que sa profonde connaissance de notre société. Si ses images suscitent une impression de « déjà vu », elles nous invitent à questionner nos habitudes. 

Tenky, Wales, 2019 © Martin Parr — Magnum Photos
Tenky, Wales, 2019 © Martin Parr — Magnum Photos

MARTIN PARR

Né à Epsom en 1952, Martin Parr est l’un des photographes documentaires les plus renommés de sa génération. Il travaille et vit à Bristol, où il a notamment ouvert en 2017 sa fondation : Martin Parr Foundation. 

Il se forme entre 1970 et 1973 à la Manchester Polytechnic et rejoint l’agence Magnum en 1994. Avec une centaine de livres photographiques publiés et des archives personnelles réunissant 50 000 photos, il représente une figure majeure et prolifique de la photographie britannique contemporaine à travers le monde. Ses photographies ont intégré les collections de grands musées comme le MoMA à New York, le Centre Pompidou ou encore la Tate Modern à Londres et plusieurs expositions personnelles lui ont été consacrées. 

Empreint de réalisme, Martin Parr surprend par les motifs étonnants, kitsch de ses photographies et les perspectives inhabituelles auxquelles il a recours. Les couleurs sont vives, la lumière presque criarde et l’humour très souvent présent. Il offre une vision du monde et de la société inédite mais toujours accessible et directe. Sa photographie, simple et franche, est toujours percutante. 

Parfois décrit comme un chroniqueur de son temps, Martin Parr est aussi un grand amateur et collectionneur d’objets insolites et photographie vernaculaire ; la collaboration avec The Anonymous Project devient alors une évidence. 


© The Anonymous Project

THE ANONYMOUS PROJECT 

The Anonymous Project constitue une immense collection de diapositives couleurs vernaculaires et un projet de sauvegarde unique. Près de 800 000 ont déjà été collectées et conservées. 

Le projet voit le jour en 2017 sous l’impulsion du réalisateur londonien Lee Shulman (né en 1973) lorsqu’il achète une boite de diapositives vintage et se passionne pour toutes les histoires singulières qu’elles renferment. Il entreprend alors un travail méticuleux de collection, de sélection et de mise en récit de diapositives Kodachromes réalisées à partir du début des années 1950. 

En 1950, la photographie couleur devient accessible au plus grand nombre et s’insère alors dans tous les moments de la vie quotidienne. Les préserver et les faire sortir de l’oubli constitue un projet dédié à la mémoire individuelle et collective d’une époque. Ce projet met aussi en avant le travail de sélection des images, dont l’importance est souvent minimisée au regard de la prise de vue alors qu’il s’agit d’un processus tout aussi décisif dans la construction du récit photographique. 

Ces photographies amateurs, parfois floues et imprécises, représentent un patrimoine unique pour raconter nos vies et celles de ceux qui nous ont précédés. The Anonymous Project se dédie à leur préservation et créé de nouveaux modes d’interprétation pour (re)découvrir notre monde. 

 

Commissariat : Anne Lacoste
Réalisée en étroite collaboration avec la médiathèque du Portel et le Château Coquelle à Dunkerque, et en partenariat avec la Ville du Portel et la Ville et la Communauté Urbaine de Dunkerque