Fonds Jean-Louis Schoellkopf

Jean-Louis Schoellkopf conçoit la photographie comme un outil d’enquête et de critique sociale. C’est à travers les portraits d’habitants de villes françaises et étrangères désindustrialisées qu’il questionne les développements urbains contemporains et montre comment des situations sociales peuvent refléter ou constituer des styles de vie et des modèles culturels et esthétiques. Il interroge ainsi, par son approche quasi sociologique, le devenir de nos villes, de nos usines et de nos maisons.
S’il met en lumière la réalité des espaces et leurs relations avec leurs habitants, c’est surtout la ville comme espace d’imaginaire et de fiction qu’il cherche à présenter à travers son travail.

Biographie

Né en 1946 à Colmar, Jean-Louis Schoellkopf pratique la photographie dès la fin des années 1960. Son expérience de photographe a commencé au Canada où, en parallèle de son travail de technicien de laboratoire, il se consacre à la politique et à la photographie dans les usines.

Expositions

expositions personnelles

expositions collectives

Bibliographie